Fil d'actus

Les remises des génériqueurs à la lumière

Les remises des génériqueurs à la lumière

Les génériqueurs devront désormais déclarer au Comité économique des produits de santé (CEPS) tous les avantages accordés aux officinaux sur les génériques remboursables.

La FSPF, partenaire de la campagne "Quinzaine de la migraine"

La FSPF, partenaire de la campagne "Quinzaine de la migraine"

La FSPF est partenaire de la Société Française d’Etude de la Migraine et des Céphalées (SFEMC)[1] dans le cadre la campagne intitulée « Quinzaine de la migraine en officine ».

Les députés s'attaquent aux déserts médicaux

Les députés s'attaquent aux déserts médicaux

Le modèle d'installation des pharmacies ferait-il des émules?

L'Ordre des pharmaciens paiera

L'Ordre des pharmaciens paiera

L'instance a décidé de ne pas faire appel à l'encontre de l'amende européenne qui lui a été infligée.

Le dossier du Clesi renvoyé à fin mars

Le dossier du Clesi renvoyé à fin mars

Le feuilleton judiciaire qui oppose le Centre libre d’enseignement supérieur international (Clesi, ex-université Fernando Pessoa) à un syndicat de jeunes dentistes ne cesse de connaître de nouveaux rebondissements.

Les étudiants en pharmacie disent oui à la vaccination en officine !

Les étudiants en pharmacie disent oui à la vaccination en officine !

Réunis en assemblée générale à Lyon du 20 au 22 février, les membres de l'Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF) se sont déclarés prêts à vacciner en officine. Mais pas n'importe comment.

Le numerus clausus sur la sellette ?

Le numerus clausus sur la sellette ?

Le dernier rapport de l'Observatoire national de la démographie des professions de santé (ONDPS) contient une critique en creux du numerus clausus. De leur côté, les étudiants en pharmacie ne souhaitent pas abolir ce système de sélection, mais plutôt le réviser.

La FSPF et le SYNPOL s’engagent pour la qualité

La FSPF et le SYNPOL s’engagent pour la qualité

La FSPF et le SYNPOL annoncent la signature d’une charte fixant des règles de bonnes pratiques et de partenariat destinées à renforcer la qualité des prestations délivrées aux patients dans le cadre du maintien à domicile, véritable enjeu de santé publique.

Quinze jours de sursis pour les vignettes orange

Quinze jours de sursis pour les vignettes orange

Les médicaments pris en charge à 15 % sont exclus de l'aide médicale d'État (AME) depuis le 6 février mais les contrôles de l'Assurance maladie ne seront effectifs qu'à compter du 23 février.

L'Ordre envoie ses patients mystères

L'Ordre envoie ses patients mystères

Chose promise, chose due : les "visites patients qualité" ont débuté depuis janvier dans les officines. Explications de texte.

Pages