Vaccins Covid-19 : rôle des pharmaciens d'officine

Vaccins Covid-19 : rôle des pharmaciens d'officine

Publié le 29/12/2020 par FSPF

Les premiers vaccins contre la Covid vont être distribués aux EHPAD à partir de mi-janvier. Le circuit de distribution de ces vaccins dépendra en grande partie des pharmaciens d’officine référents de ces EHPAD, qui seront en charge de leur fournir les vaccins, conformément à la revendication de la FSPF. Le succès de la campagne de vaccination contre la Covid reposera donc notamment sur le bon approvisionnement des EHPAD par les pharmaciens d’officine.

L’Assurance maladie a confirmé à la FSPF que les pharmaciens référents participant à l’approvisionnement des EHPAD en vaccins seraient indemnisés de façon forfaitaire. Le montant de cette indemnisation sera décidé par le gouvernement par voie réglementaire, il nous a été indiqué qu’elle serait de l’ordre de 70 euros par « opération de livraison ».

 

En pratique :

  • Une application en ligne sera accessible aux pharmacies référentes depuis le portail de télédéclaration du chiffre d’affaires aux ARS. Ce portail permettra au pharmacien référent de valider, en accord avec l’EHPAD, la date de livraison qui y figurera et d’ajuster la quantité de vaccins à livrer suivant les consignes du médecin coordonnateur de l’EHPAD (flux poussé-ajusté).
  • Les vaccins doivent être conservés à -80 °C et seront donc livrés aux pharmacies référentes par 6 sites de dépositaires pharmaceutiques dotés de super-congélateurs, la décongélation débutant au moment du transport. Les doses de vaccin parviendront en officine dans un conteneur adapté pour le contrôle de la chaîne du froid (entre 2 et 8 degrés).
  • Jusqu’à 3 livraisons par EHPAD sont prévues :
    • Livraison n° 1 : premières doses à l’EHPAD. L’officine devra porter le conteneur à l’EHPAD et effectuer le contrôle du respect de la chaine du froid. Le temps de transport total (entre 2 et 8 degrés) ne doit pas dépasser 12 heures et le stockage se fait dans un réfrigérateur entre 2 et 8 degrés.
    • Livraison n° 2, 3 semaines plus tard : rappel d’injection pour les personnes vaccinées la première fois + nouvelle dotation de premières doses si nécessaire.
    • Livraison n° 3 : rappel d’injection pour les personnes ayant reçu la première injection lors de la livraison n° 2.
  • Le matériel nécessaire (seringues, aiguilles et NaCl pour reconstitution) aux deux injections (primo +rappel) devrait être livré avant la première livraison des vaccins, ou de manière synchrone. Le cas échéant, une deuxième livraison de matériel pourrait avoir lieu.
  • Le circuit de livraison devra être planifié avec l’EHPAD en tenant compte des impératifs suivants :
    • Après décongélation, le vaccin se conserve 5 jours entre 2 et 8 degrés.
    • Les doses doivent être administrées dans un délai maximal de 3 jours à compter de la livraison à l’EHPAD.
    • Après reconstitution des doses, les vaccins se conservent 6 heures maximum à température ambiante (entre 2 et 25° degrés).
  • La traçabilité des doses devra être assurée à chaque étape du circuit, au moyen d’une fiche navette dans un premier temps puis, dès qu’il sera disponible, grâce au système d’information en ligne. Les modalités de transmission et de conservation de cette fiche doivent être définies.

 

Les modalités précises de cette campagne de vaccination en EHPAD sont encore en discussion. Dans l’attente, vous pouvez consulter le guide mis à votre disposition par le ministère de la Santé en cliquant ici.

 

Confraternellement,

Philippe BESSET

Président de la FSPF