Vaccination à l'officine... une nouvelle avancée pour la profession

Vaccination à l'officine... une nouvelle avancée pour la profession

Publié le 02/10/2018 par FSPF

A de multiples reprises, la FSPF a demandé une extension de la population pouvant être vaccinée à l’officine. C’est désormais chose faite. Les pharmaciens des quatre régions expérimentatrices[1] sont aujourd’hui autorisés à vacciner contre la grippe saisonnière les personnes majeures n’ayant jamais été vaccinées ainsi que les femmes enceintes (sauf contre-indications).

Cette extension résulte de la forte implication des pharmaciens expérimentateurs des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine lors de la campagne antigrippale 2017-2018. 160 000 personnes, majoritairement âgées de plus de 65 ans, ont déjà bénéficié de ce dispositif.

La détermination de la profession a convaincu le Gouvernement qui a acté, mardi dernier lors de la présentation du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2019, la généralisation à tout le territoire de la vaccination contre la grippe en officine pour la saison 2019-2020. La FSPF se félicite d’une telle avancée pour la simplification du parcours de soins des patients.

La mobilisation de tous a permis de faire bouger les lignes.

Par leur proximité, leur disponibilité et leur accessibilité, les pharmaciens pourront vacciner ceux qui n’ont pas le temps d’aller chez leur médecin traitant et ceux pour lesquels la démarche de se faire vacciner est aujourd’hui difficile. Il faut maintenant aller plus loin, en permettant aux pharmaciens de vacciner les adultes hors cible vaccinale mais également de réaliser le rappel de certains vaccins déjà prescrits.

 

Cordialement,

Philippe GAERTNER
Président de la FSPF

 

[1] Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Hauts-de-France.

Crédit photo : Ordre national des pharmaciens