Vaccination obligatoire contre la covid-19 et pass sanitaire : pas d’obligation en pharmacie d’officine pour l’instant

Vaccination obligatoire contre la covid-19 et pass sanitaire : pas d’obligation en pharmacie d’officine pour l’instant

Publié le 13/07/2021 par FSPF

Lors de son allocution du 12 juillet, le Président de la République a fixé l’objectif d’« aller vers la vaccination de tous les Français ».

Dans cette perspective, Emmanuel MACRON a tracé la stratégie suivante :

  • Dans un premier temps, pour les personnels soignants et non soignants des hôpitaux, des cliniques, des maisons de retraite, des établissements pour personnes en situation de handicap, pour tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes âgées ou fragiles y compris à domicile, la vaccination sera rendue obligatoire. Les personnes concernées auront jusqu’au 15 septembre pour se faire vacciner, date à partir de laquelle des contrôles seront opérés et des sanctions prises.
  • Pour tous les autres Français, un appel solennel à se faire vacciner a pour le moment été lancé, mais le Président de la République n’a pas écarté la possibilité de rendre la vaccination obligatoire en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Si, à ce jour, les pharmaciens, titulaires et adjoints, ainsi que les préparateurs en pharmacie, ne sont donc pas concernés par l’obligation vaccinale qui prendra effet le 15 septembre, le conseil d’administration de la FSPF s’est prononcé en faveur d’une obligation de vaccination pour les personnels soignants des officines.

La FSPF invite donc les pharmaciens titulaires à se faire vacciner et à inciter leurs salariés pharmaciens et préparateurs à en faire autant, en leur proposant notamment de se faire vacciner, pendant le temps de travail et avec maintien de la rémunération, directement à l’officine ou auprès de la médecine du travail.

 

Le Président de la République a également annoncé l’élargissement du pass sanitaire, à compter du début du mois d’août, notamment pour l’accès aux hôpitaux, aux maisons de retraite et aux établissements médicaux-sociaux.

Les pharmacies d’officine ne devraient donc pas être concernées par cette mesure : patients comme salariés n’auront donc pas à présenter de pass sanitaire valide pour accéder aux officines.

Le projet de loi qui devrait être déposé à l’Assemblée nationale la semaine prochaine contiendra le détail des mesures annoncées par Emmanuel MACRON. Nous vous tiendrons informés, le cas échéant, de toute évolution concernant les pharmacies d’officine.

 

Confraternellement,

Philippe BESSET,

Président de la FSPF