Vaccination antigrippale à l’officine - Défi relevé !

Vaccination antigrippale à l’officine - Défi relevé !

Publié le 13/02/2019 par FSPF

L’implication de chaque pharmacien expérimentateur a fait de cette deuxième campagne de vaccination à l’officine un véritable succès.

Dans les 4 régions concernées, en moyenne 76 % des pharmacies ont participé à l’expérimentation, avec une augmentation de près de 35 % du nombre de vaccinations pour la Nouvelle-Aquitaine et l’Auvergne-Rhône-Alpes par rapport à la campagne 2017-2018.

Les premiers chiffres montrent également que l'investissement des pharmaciens d’officine a permis d’atteindre les personnes âgées de 70 ans et plus (35% de la population des primo-vaccinés) qui ne s’étaient jamais faites vacciner.

Le défi a donc été largement relevé.

 

Rémunération : modalités pratiques

La seconde campagne de vaccination contre la grippe saisonnière à l’officine s’est achevée le 31 janvier dernier.

Les pharmaciens des quatre régions expérimentatrices (Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France et Occitanie) ont jusqu’au 27 février 2019 pour déclarer en ligne les vaccinations réalisées durant cette campagne en vue de leur paiement. La plateforme dédiée sera désactivée le 28 février.

Pour rappel, chaque pharmacien autorisé (titulaire ou adjoint) doit disposer de son propre compte personnel sur la plateforme. Si vous ne disposez pas encore d’un compte, vous pouvez l’activer en cliquant ici.

En cas de difficultés, l’Ordre des pharmaciens met à votre disposition une assistance téléphonique de 8h30 à 18h30 au numéro suivant : 01.56.21.35.73.

Les ARS des 4 régions informeront les pharmaciens expérimentateurs des modalités de clôture et de rémunération de cette campagne de vaccination. Pour toute question relative à la rémunération, nous invitons les pharmaciens à contacter leur ARS ou URPS.  

Désormais, il est l’heure de se préparer à la généralisation de la vaccination antigrippale à l’officine, dont la campagne débutera en octobre prochain. Le ministère de la Santé vient de nous communiquer pour avis les projets de textes qui encadreront cette généralisation (population éligible, modalités de formation, etc.). Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des évolutions de ce dossier. 

 

Cordialement,

Philippe GAERTNER

Président de la FSPF