Vaccination anti-Covid : campagne de vaccination automnale : un troisième rappel est possible

Vaccination anti-Covid : campagne de vaccination automnale : un troisième rappel est possible

Publié le 04/10/2022 par FSPF

La nouvelle campagne de vaccination anti-Covid-19 a débuté hier.

Compte tenu de la rédaction ambigüe du DGS-Urgent n° 2022-79, la FSPF a saisi le ministère de la Santé pour obtenir des précisions sur les rappels concernés.

Selon le ministère de la Santé, est éligible au rappel automnal avec un vaccin bivalent adapté chaque personne qui :

  • fait partie de la population cible ;
  • a effectué un schéma de primo-vaccination complet (deux doses, une dose + une infection ou une infection + une dose) ;
  • respecte les délais post-vaccination/infection.

Il nous a également indiqué qu’il était dans ce cadre possible pour les personnes ciblées de recevoir une cinquième dose de vaccin anti-Covid.

Qui peut bénéficier d’un deuxième ou troisième rappel de vaccination anti-Covid, dans quel délai et avec quel vaccin ?

Personnes éligibles à un deuxième ou troisième rappel

Délai entre les rappels

Conduite à tenir en cas d’infection entre les rappels

Quel vaccin utiliser pour le rappel ?

Personnes sévèrement immunodéprimées

3 mois

Il est recommandé de respecter un délai minimal de trois mois après l’infection avant de procéder au rappel.

Le rappel devra être réalisé préférentiellement avec un vaccin bivalent adapté (dose de 0,3 ml pour Pfizer et de 0,5 ml pour Moderna), quel que soit le ou les vaccins utilisés précédemment.

 

Pour les personnes de moins de 30 ans, il est recommandé d’utiliser le vaccin bivalent adapté Pfizer.

 

A noter : si le vaccin bivalent adapté n’est pas disponible, il est préférable de vacciner les

personnes les plus vulnérables avec les vaccins à ARNm classiques plutôt que d’attendre.

Résidents des EHPAD et des USLD

Personnes âgées de 80 ans et plus

Personnes âgées de 60 à 79 ans

6 mois

Le rappel est recommandé dès 3 mois après l’infection, en respectant un délai minimal de 6 mois après l’injection.

Personnes âgées de 18 à 60 ans, identifiées comme étant à risque de forme grave de Covid-19

Femmes enceintes, dès le 1er trimestre de grossesse

Personnes vivant dans l’entourage ou au contact régulier de personnes vulnérables ou immunodéprimées (pas de justificatif requis)

Professionnels des secteurs sanitaires et médico-social*


 

Pour rappel, la traçabilité du rappel vaccinal automnal doit être assurée dans le système d’information « Vaccin Covid ». A la saisie d’une nouvelle injection pour une personne dont le cycle vaccinal initial est enregistré comme terminé, vous devez sélectionner le motif « rappel ou rappel concomitant grippe » dans la liste déroulante prévue à cet effet.

  • Commandes de vaccins bivalents adaptés

Deux vaccins bivalents adaptés peuvent être utilisés dans le cadre de cette campagne, le vaccin Moderna bivalent adapté et le vaccin Pfizer bivalent adapté.

Le vaccin bivalent adapté Moderna est disponible à la commande depuis le 26 septembre 2022. Les livraisons auront lieu les 29 et 30 septembre. Il est recommandé de n’utiliser ce vaccin que pour le rappel des personnes âgées de 30 ans et plus. La dose de rappel est de 0,5 ml (contre 0,25 ml pour le vaccin classique).

Le vaccin bivalent adapté Pfizer-BioNTech sera disponible à la commande le 3 octobre 2022. Les flacons commandés les 3 et 4 octobre seront livrés entre le jeudi 6 octobre et le vendredi 7 octobre. Toutefois, en fonction des volumes de doses commandées, les livraisons pourraient s’échelonner jusqu’au mardi 11 octobre. Ce vaccin est autorisé en rappel pour les personnes âgées de 12 ans et plus.

A noter :

-          ces deux vaccins ne sont autorisés que pour des rappels ;

-          la HAS n’a donné aucune consigne pour choisir entre les différentes souches de vaccins bivalents adaptés (à l’exception de la limite d’âge pour Moderna).

Les vaccins suivants restent disponibles à la commande :

-          vaccins Pfizer-BioNTech monovalents (souche Wuhan), prêts à l’emploi, pour la primo-vaccination de personnes âgées de 12 ans et plus ;

-          vaccins Pfizer-BioNTech, forme pédiatrique, pour la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans ;

-          vaccins Novavax pour la primo-vaccination de personnes adultes allergiques ou réticentes à l’ARNm.

Les vaccins Moderna monovalents devraient cesser d’être disponibles dans les semaines à venir, après épuisement du stock chez les grossistes-répartiteurs.

  • Articulation entre vaccination anti-grippale et vaccination anti-Covid

Compte tenu de la reprise épidémique, le ministère de la Santé indique que la campagne de vaccination automnale contre le Covid-19 doit débuter sans attendre, alors que la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière débutera le 18 octobre prochain. Elle sera réservée aux seules personnes ciblées par les recommandations durant les quatre premières semaines.

A compter du 18 octobre, conformément à la recommandation de la HAS, la co-vaccination contre le Covid-19 et contre la grippe doit être encouragée. Pour rappel, les deux injections peuvent être pratiquées le même jour, sur deux sites d’injection distincts. Si les deux vaccins ne sont pas administrés au même moment, il n’y a pas de délai à respecter entre les deux vaccinations.

  • Prolongation de l’ouverture de officines le dimanche jusqu’au 31 janvier 2023

Les mesures qui autorisent les officines qui ne sont pas de garde et qui participent à la campagne de vaccination à ouvrir le dimanche, sans avoir à rester ouvertes pendant toute la durée du service de garde, sont prolongées jusqu’au 31 janvier 2023 inclus.

Pour rappel, l’ouverture le dimanche est facultative et relève du choix de chaque officine.

L’activité des officines qui ouvrent le dimanche à titre dérogatoire est exclusivement limitée aux activités suivantes :

-        prélèvement d’un échantillon biologique pour l’examen de biologie médicale de détection du SARS-CoV-2 ;

-        test de détection du SARS-CoV-2 ;

-        vaccination contre la covid-19 ;

-        double vaccination contre la covid-19 et la grippe saisonnière ;

-        dispensation de médicaments antalgiques de niveau 1.

Pour connaître la liste des dispositifs dérogatoires en vigueur, consultez notre tableau récapitulatif en cliquant ici.

  • Prolongation de la prise en charge des tests de dépistage de la Covid dans les DOM jusqu’au 31 janvier 2023

Indépendamment des consignes de priorisation des publics éligibles aux tests, les tests de dépistage de la covid restent pris en charge pour les personnes résidentes des DOM jusqu’au 31 janvier 2023 inclus.

Pour en savoir plus consultez nos foires aux questions :  

-      notre FAQ sur les tests antigéniques est accessible en cliquant ici ;

-      notre FAQ sur la vaccination est accessible en cliquant ici.