Téléservice de suivi de la délivrance des masques

Téléservice de suivi de la délivrance des masques

Publié le 09/04/2020 par FSPF

Un téléservice est mis à votre disposition aujourd’hui par l’Assurance maladie afin de vous permettre d’assurer la traçabilité des masques chirurgicaux et FFP2 délivrés aux personnes éligibles suivant les consignes du ministère de la santé. Il est accessible à tous les pharmaciens sauf dans les régions Grand-Est, Ile-de-France et PACA où des dispositifs conçus localement existent. Depuis trois semaines, la FSPF réclame un dispositif national qui va permettre, enfin, la mise en œuvre d’une politique de gestion des masques. 

Ce téléservice permet ainsi :

  • De gérer les approvisionnements et le stock de masques chirurgicaux et FFP2 provenant du stock Etat et du stock ARS.
  • De tracer simplement les délivrances de ces masques aux personnes éligibles selon les consignes du ministère de la santé au moyen de leur numéro de sécurité sociale (NIR).
  • De connaître l’état des stocks des confrères de proximité afin d’orienter les professionnels en cas de rupture dans son officine.  

Vous pouvez vous connecter à ce téléservice, accessible depuis la page d’accueil de votre plateforme amelipro, grâce aux identifiants de votre compte amelipro. 

Afin d’avoir une visibilité sur le stock de masques de chaque officine, l’Assurance maladie vous demande de saisir dès à présent votre stock de masques sur cette plateforme, puis d’y enregistrer systématiquement le nombre de masques qui vous sont livrés dès leur livraison (ils viendront incrémenter votre stock).  

Cette plateforme vous permet également de savoir si le professionnel de santé qui se présente à l’officine a déjà reçu sa dotation hebdomadaire de masques en saisissant son NIR et de consulter l’historique des délivrances effectuées par votre officine grâce à un tableau de bord. 

Attention : les officines situées dans les départements dans lesquels des services similaires ont déjà été mis en place ne sont pas concernées par cet outil. Ce dispositif a vocation à répondre à une demande des régions dépourvues de tout système. 

La FSPF se réjouit de la mise en place de cette plateforme qui a pour finalité la suppression de l’obligation, chronophage pour les pharmaciens, de remplir manuellement des tableaux de suivi et de les faire parvenir chaque semaine aux caisses. Nous approuvons par ailleurs le choix de la CNAM de respecter le travail des acteurs locaux qui ont, dans les trois territoires, pallié le manque d’organisation.

Une dotation suffisante, une seule saisie simple, voilà ce qu’attendent les pharmaciens !