Téléconsultation en officine : quand vais-je être rémunéré ?

Téléconsultation en officine : quand vais-je être rémunéré ?

Publié le 21/06/2019 par FSPF

La télémédecine constitue une voie nouvelle pour faciliter l’accès des citoyens aux soins sur l’ensemble du territoire, y compris ceux dans lesquels l’offre de soins est insuffisante. Elle permet d’éviter, pour les patients, des déplacements inutiles ou le recours aux services d’urgence.

Les pharmaciens ont un rôle essentiel à jouer pour promouvoir la téléconsultation grâce à la proximité que le réseau officinal offre à la population.

Pour en savoir plus, lire l’interview de Sophie SERGENT, membre du Bureau de la FSPF dans les Echos du 12 juin 2019.

Dans ce contexte, vous êtes nombreux à nous interroger sur les conditions de votre rémunération dans le cadre de la téléconsultation en officine.

Nous attendons toujours la publication au Journal Officiel de l’avenant n° 15 à la convention nationale pharmaceutique qui permettra aux pharmaciens d’être rémunérés lorsqu’ils assistent, à l’officine, le patient lors d’une consultation à distance avec son médecin.

L’avenant n°15 précise les modalités de mise en œuvre des téléconsultations à l’officine : respect de l’intimité des patients, équipement pour la vidéotransmission, stéthoscope et otoscope connectés, oxymètre et tensiomètre.

Une participation forfaitaire de l’assurance maladie est prévue pour l’achat de l’équipement : 1 225 € la première année puis 350 € les années suivantes.

De plus, le temps passé par le pharmacien à l’organisation de la téléconsultation sera rémunéré, en fonction du nombre de téléconsultations réalisées au sein de l’officine (jusqu’à 400 € par an).

Sans publication de l’avenant n°15, vous ne serez pas rémunéré ! Il est donc préférable d’attendre avant de vous lancer.

Pour en savoir plus sur l'avenant n°15, cliquez ici.

 

Cordialement,

Philippe BESSET

Président de la FSPF