TAG et autotests : quels changements au 15 octobre 2021

TAG et autotests : quels changements au 15 octobre 2021

Publié le 14/10/2021 par FSPF

 

Tests antigéniques

Depuis ce jour, seuls les tests antigéniques réalisés dans un but de dépistage sont pris en charge par l’Assurance maladie.

Sous réserve de présenter les pièces justificatives adéquates, sont donc concernés les assurés sociaux et les personnes résidant en France présentés dans le tableau ci-dessous (cliquez pour télécharger).

Les personnes non admises au séjour en France et faisant l'objet d'une décision d'éloignement, dont l'exécution nécessite la réalisation d'un test de dépistage, bénéficient également de la prise en charge du test antigénique, sur présentation d’un document établi par la police aux frontières.

A noter : les tests réalisés dans le cadre de l’accès aux établissements, lieux et évènements soumis au passe sanitaire (ex : barnum à l’entrée d’une boîte de nuit) ne sont pas pris en charge par l’Assurance maladie, quelles que soient la situation et les preuves présentées par la personne qui sollicite le test.

Les autres personnes devront régler elles-mêmes leurs tests antigéniques. Vous devrez facturer directement au patient l’acte de réalisation du test (19 € en semaine et le samedi, majorés dans les DOM ; 24 € le dimanche, majorés dans les DOM) et le dispositif médical (au maximum 6,01 €, majorés dans les DOM).

Que le test soit pris en charge ou non, son tarif global (réalisation + dispositif médical) est identique (TVA à 0 %) :

Métropole

Semaine et samedi   : 25,01€
Dimanche                : 30,01€

La Réunion

Semaine et samedi   : 27,16€
Dimanche                : 32,16€

 
Afin de tenir compte des spécificités des territoires d’Outre-Mer :

·         En Guyane, en Martinique et en Guadeloupe, la fin de la gratuité des tests interviendra à la date de fin de l’État d’urgence sanitaire ;

·         À Mayotte, le dispositif de fin de remboursement des tests ne s’applique pas pour le moment.

Vous pouvez toujours délivrer gratuitement des tests antigéniques aux professionnels de santé, à condition qu'ils soient utilisés dans le cadre d’une prise en charge par l’Assurance maladie.

Autotests supervisés

À compter de ce jour, les autotests réalisés sous la supervision d’un professionnel de santé ne sont plus reconnus comme preuve pour le passe sanitaire.

À partir du 18 octobre, il ne sera plus possible d’enregistrer des résultats d’autotests dans SI-DEP.

Confraternellement,

 
Philippe BESSET

Président