Rappel de médicaments à base de valsartan : recommandations

Rappel de médicaments à base de valsartan : recommandations

Publié le 30/11/2018 par FSPF

Des fortes tensions d’approvisionnement sont attendues sur les médicaments à base de valsartan en raison d’un nouveau rappel (voir le rappel d'août 2018) de lots concernés par un défaut de qualité.

Près de 400 lots de médicaments à base de valsartan (soit plus de 60 % du marché français) sont concernés. L’ANSM indique que ce rappel est particulièrement important, les fabricants des spécialités non concernées par le rappel n’étant actuellement pas en mesure d’augmenter leur production pour couvrir les besoins des patients.

Aucun échange de boîte ne pourra être réalisé. 

Recommandations aux pharmaciens

Afin de réserver les stocks de valsartan disponibles et non concernés par le rappel aux patients prioritaires, l’ANSM établit les recommandations suivantes (lettre aux professionnels de santé) :

  • Si l’ordonnance présentée précise « traitement indispensable pour ce patient », le pharmacien dispense cette spécialité s’il dispose de stocks de médicaments à base de valsartan non concernés par le rappel.
  • Si l’ordonnance initiale ou de renouvellement présentée ne précise pas la mention « traitement indispensable pour ce patient », le pharmacien contacte le médecin prescripteur qui indiquera conformément aux recommandations si ce patient relève de la catégorie « traitement indispensable pour ce patient ». Si le patient n’est pas prioritaire, le médecin prescripteur indiquera au pharmacien le traitement de substitution à dispenser. Dans ce cas seulement, le pharmacien délivre le traitement, s’il dispose d’une spécialité non concernée par le rappel.
  • Dans tous les cas, si le pharmacien ne dispose plus en stock de boîtes de médicaments à base de valsartan non concernées par le rappel, il oriente le patient vers son médecin et le contacte en parallèle afin qu’il envisage un changement de traitement pour le patient. 

Messages importants

  • Le patient ne doit en aucun cas arrêter le traitement. Le défaut de qualité n’induit pas de risque aigu pour la santé du patient. En revanche, le risque d’un arrêt brutal d’un tel traitement est réel pour la santé.
  • Compte tenu de l’importance du rappel effectué, il restera une très faible quantité de valsartan disponible en pharmacie. Cette situation ne permet pas l’échange de boîtes de valsartan.
  • Si vous ne disposez pas de boîtes de médicament à base de valsartan non concernées par le retrait, prenez contact avec le médecin traitant qui décidera de la conduite à tenir pour un changement de traitement.
  • Face à cette pénurie, votre rôle auprès des patients, en collaboration avec les médecins, est essentiel pour assurer la continuité du traitement.
  • L’ANSM publie une information actualisée mensuellement sur la couverture prévisionnelle en France des besoins en valsartan et autres sartans, pour en savoir plus cliquez ici  

Un numéro vert 0.800.97.14.03 est disponible, du lundi au vendredi de 9h à 19h, pour répondre aux questions des patients.

L’ANSM met également à la disposition des patients une liste de questions/réponses téléchargeable ici

Liste des médicaments concernés (29/11/2018)

Liste des médicaments non concernés (29/11/2018)

 

Cordialement,

Philippe GAERTNER

Président de la FSPF