Produits hydro-alcooliques : attention à la teneur en alcool !

Produits hydro-alcooliques : attention à la teneur en alcool !

Publié le 19/07/2021 par FSPF

La lutte contre la propagation du Covid-19 a entraîné une augmentation importante de l’utilisation de produits hydro-alcooliques utilisés pour l’hygiène des mains et fortement mis en avant dans les recommandations sanitaires.

La DGCCRF vient de nous aviser des dernières recommandations de l’ANSES qui, dans un avis publié en juin 2021, préconise de privilégier les gels et solutions ayant une teneur en alcool d’au moins 65 % (v/v) ou dont l’efficacité contre les virus a été préalablement validée expérimentalement selon la norme EN 14476 (pour consultez l’avis en entier, cliquez ici).

L’objectif est de garantir une efficacité durable dans le temps compte tenu de l’éventuelle diminution de la teneur en alcool lors de leur utilisation et de leur stockage.

La DGCCRF invite en conséquence les pharmaciens à respecter ces préconisations.

En cas de commercialisation de produits dont la teneur serait comprise entre 60 % (v/v) et 65 % (v/v) et dont l’efficacité contre les virus n'aurait pas été préalablement validée expérimentalement selon la norme EN 14476, la DGCCRF demande aux pharmaciens d’informer, de manière visible, lisible et facilement accessible, les consommateurs des conseils de conservation et d’utilisation édictés par l’ANSES, par exemple sous la forme d’une affiche.

Vous pouvez téléchargez l’affiche à apposer dans votre officine à proximité directe des gels et solutions hydroalcooliques en cliquant ICI

Concernant la péremption des stocks de produits hydro-alcooliques à base d’éthanol ou d’isopropanol fabriqués avant le 1er octobre 2020, nous vous rappelons qu’ils peuvent être mis à disposition et utilisés pendant une période n’excédant pas deux ans à compter de leurs dates de fabrication. Les produits à base d'isopropanol correspondant à la formule n°2 de l’arrêté du 13 mars 2020 peuvent être mis à disposition et utilisés jusqu’au 13 mars 2022.

Au vu de leur rôle déterminant pour l’efficacité durable des produits hydro-alcooliques et des contrôles effectués par les agents de la DGCCRF, une attention particulière doit être portée aux recommandations de l’ANSES. Nous vous encourageons donc à en informer les consommateurs par voie d’affichage compte tenu de la sévérité des sanctions pouvant être prononcées par la DGCCRF à la suite de contrôles.

 

Confraternellement,

Philippe BESSET

Président de la FSPF