Les prix augmentent, la marge des pharmaciens trinque

Les prix augmentent, la marge des pharmaciens trinque

Publié le 16/04/2019 par FSPF

L'association de consommateurs Familles rurales vient de publier les résultats de son observatoire annuel des prix des médicaments en libre accès réalisé auprès de 84 pharmacies (officines et sites internet). Familles rurales affirme qu’entre 2010 et 2018, les prix des médicaments ont augmenté de 9 % en moyenne, voire de 25 % pour le Nurofen. 

Contrairement à la marge des pharmaciens, les prix des médicaments en accès libre ont augmenté

La FSPF tient à rappeler qu’entre 2010 et 2018, l’inflation a progressé de 10,5 %. Au cours de cette période, le taux de la TVA appliqué à ces médicaments est passé de 5,5 à 7 %, puis à 10 %. En 10 ans, la TVA a donc augmenté de plus de 80 %. Pour autant, à l’officine, les prix de vente des médicaments du panel de Familles rurales n’ont augmenté que de 6 %, selon les données IQVIA correspondant à un panel de 14 000 pharmacies. 

L’analyse des prix des produits du panel de Familles rurales montre que les laboratoires pharmaceutiques ont augmenté leurs tarifs, en moyenne, de près de 21 % en 10 ans. 

Dans le cas particulier du Nurofen 200 pointé par Familles rurales, les données IQVIA révèlent que :

  • les prix industriels ont augmenté de près d'un tiers ;
  • les taxes ont doublé ;
  • la marge du pharmacien a diminué de moitié.                             

L’engagement de la FSPF pour une meilleure information sur les prix

Cette année encore, Familles rurales affirme que les prix sont inaccessibles ou illisibles dans les officines pour les consommateurs.

La FSPF rappelle que pour informer les patients du prix de tous les médicaments vendus dans leur officine, qu’ils soient remboursables ou non, exposés à la vue du public ou non, les pharmaciens mettent à leur disposition différents outils : étiquetage, affiches, catalogue (papier ou électronique), base de données publique (uniquement pour les médicaments remboursables).

Afin d’améliorer encore la transparence sur les prix des médicaments dispensés à l’officine, la FSPF a décidé d’aller plus loin en recensant à partir de cet été les prix minimum et maximum pratiqués dans les 14 000 officines du panel IQVIA sur le site lepharmacien.fr.

 

Cordialement,

Philippe BESSET

Président de la FSPF

 

Crédit photo : https://www.famillesrurales.org/