Le point sur les seringues individuelles pré-remplies et sur la campagne de rappels

Le point sur les seringues individuelles pré-remplies et sur la campagne de rappels

Publié le 11/10/2021 par FSPF

Depuis le 6 octobre dernier, vous pouvez, si vous le souhaitez, délivrer les vaccins Pfizer et Moderna sous forme de seringues individuelles pré-remplies aux professionnels de santé autorisés à prescrire et à administrer ces vaccins.

 

Les procédures de reconstitution de ces vaccins ont été publiées dans le DGS-Urgent n° 2021-104 et le tarif de cette activité a été fixé par arrêté du 9 octobre 2021.

 

Pour le ministère de la Santé, ce dispositif a pour but de faciliter la prise de rendez-vous et l’administration des vaccins en ville en s’affranchissant des contraintes liées au conditionnement des flacons en plusieurs doses, et de lutter contre le gaspillage de ces dernières. Il s’agit d’un dispositif exceptionnel, non obligatoire, strictement réservé à la campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 et limité dans le temps (jusqu’au 31 décembre 2021).

 

  • Rémunération et facturation

 

La rémunération du pharmacien d’officine est fixée à 2 € HT (TVA à 0 %) par seringue délivrée. Elle est prise en charge à 100 % par l’Assurance maladie.

 

Pour être rémunéré de la délivrance de seringues pré-remplies, vous devez :

 

- facturer un code acte KGP avec une quantité 1 et le montant correspondant au nombre de seringues délivrées au professionnel de santé ;

- s’il s’agit d’un professionnel de santé libéral, renseigner le numéro Assurance Maladie du professionnel de santé en tant que prescripteur ;

- s’il s’agit d’un professionnel de santé exerçant en centre de santé, renseigner le FINESS ainsi que le numéro RPPS et la spécialité du professionnel de santé ; demander une prescription au professionnel de santé précisant qu'il souhaite, pour sa pratique, disposer du vaccin et transmettre un scan de cette prescription ;

- renseigner le NIR spécifique générique 1 55 55 55 CCC 025 (dans lequel
« CCC » correspond au numéro de la caisse de rattachement de l'officine) et la date de naissance « 31/12/1955 ».

 

Le code KGP étant pris en charge à 100 %, il n'est pas nécessaire de renseigner un code d'exonération.

 

A noter : la rémunération de 3,45 € HT pour la délivrance d’un flacon de vaccin ne s’applique pas.

 

  • Reconstitution des vaccins

 

Les pharmaciens d’officine et les préparateurs en pharmacie peuvent reconstituer les vaccins, à condition d’être formés à la préparation des doses en seringues.

 

Après avoir reconstitué le vaccin, vous apposerez sur chaque seringue une étiquette indiquant le nom du vaccin, son numéro de lot, la date et l'heure de reconstitution, ainsi que la date et l'heure limite d'utilisation (+19h à partir de l’ouverture du flacon pour le vaccin Moderna ; +6h à partir de l’heure de dilution pour les vaccins Pfizer).

 

Vous devrez veiller à ce que les seringues soient transportées dans un conditionnement étiqueté et adapté permettant d'en assurer le transport, la conservation et la traçabilité.

 

Le temps de transport par les effecteurs de la vaccination doit être court. Il est recommandé d’utiliser une pochette isotherme souple à 2-8°C de type Igloo, avec poche souple réfrigérante maintenue à 2-8°C, ou tout autre dispositif maintenant les seringues entre 2°C et 8°C, en évitant le plus possible de les secouer.

 

Pour plus de précisions, nous vous invitons à consulter le DGS-Urgent
n° 2021-104 en cliquant ici
.

 

Par ailleurs, le périmètre du public concerné par le rappel de vaccination contre la Covid-19 a été étendu aux :

- professionnels de santé (liste consultable en cliquant ici) ;

- salariés du secteur de la santé et du secteur médico-social ;

- aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables ;

- professionnels du transport sanitaire ;

- pompiers ;

- personnes de plus de 18 ans de l’entourage des immunodéprimés.

 

Téléchargez notre foire aux questions actualisée en cliquant ici.

 

 

Confraternellement,

 

Philippe BESSET

Président de la FSPF