Plan d'urgence pour l'officine - La FSPF reçue à l'Elysée

Plan d'urgence pour l'officine - La FSPF reçue à l'Elysée

Publié le 22/10/2015 par FSPF

La FSPF a interpellé le Président de la République sur la situation de l’officine dans une lettre ouverte publiée dans le journal Le Monde du 30 septembre. Les pharmaciens d’officine ont massivement écrit au chef de l’Etat afin de soutenir cette action et témoigner de leur engagement au côté de la FSPF.

Forte de ce soutien, la FSPF a été reçue à l’Elysée ce jeudi 22 octobre pour présenter son plan d’urgence pour l’Officine.

Ce plan d’urgence vise à :

  • soulager les trésoreries par des mesures d’application immédiate de restructuration des dettes à moyen et à long terme en concertation avec les banques, des exonérations fiscales et de charges sociales, de sécurisation de la rémunération sur objectifs de santé publique pour 2016, afin notamment de ne pas décourager la substitution des génériques ;
  • consolider les officines de proximité par des mesures structurelles de revitalisation : étendre l’honoraire pour ordonnance complexe aux dispensations de médicaments aux patients en affection de longue durée ; revaloriser cet honoraire à 1 € ; aménager la fiscalité afin de favoriser les regroupements ; mensualiser le versement des rémunérations ROSP.

La FSPF veut soutenir les officines que la mise en œuvre trop tardive de l’honoraire et la succession des plans d’économies sur le médicament a fragilisées. Le maintien de l’accès au médicament sur l’ensemble du territoire et la préservation du réseau sont des priorités pour la FSPF qui privilégie avant tout l’intérêt des patients.

La FSPF se félicite de l’écoute attentive de l’Elysée ce jour, comme du ministère de la Santé et de la CNAM-TS la semaine dernière. Elle va engager les travaux de mise en œuvre de ce plan d’urgence avec les Pouvoirs publics afin qu’il soit opérationnel sans tarder.