OPCO des entreprises de proximité : bonne nouvelle pour l’officine et ses 120 000 salariés !

OPCO des entreprises de proximité : bonne nouvelle pour l’officine et ses 120 000 salariés !

Publié le 03/04/2019 par FSPF

Un arrêté de la ministre du Travail publié au Journal officiel du 31 mars agrée l’opérateur de compétences (ou OPCO) des entreprises de proximité en vue notamment de financer la formation professionnelle des salariés des professions libérales de santé (pharmacies d’officine, cabinets médicaux, dentaires, vétérinaires, biologistes, etc.).

La création de ce nouvel opérateur de compétences fait suite à la loi « Avenir professionnel » qui prévoit de remplacer les 20 organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA), dont ACTALIANS pour la pharmacie, par 11 OPCO. Ces regroupements s’appuient sur des critères de compétences, de formation (dont l’apprentissage et l’alternance), de mobilité, de services de proximité et de besoins des entreprises. Ce qui a pour conséquence le regroupement au sein d’un même opérateur de professions relevant jusque-là d’OPCA différents. 

Pourquoi la branche de la Pharmacie d’officine a fait le choix de se rapprocher des entreprises de proximité ?

  • Parce qu’il est préférable de se rassembler avec des entreprises qui partagent les mêmes spécificités, en particulier celles des petites entreprises ayant un faible nombre de salariés.
  • Parce que cet OPCO sera un interlocuteur essentiel dans le paysage de l’apprentissage et de l’alternance, élément fondamental pour la Pharmacie d’officine qui forme aujourd’hui près de 7 000 apprentis. 

Cet OPCO géré par les représentants des employeurs et des salariés, avec la participation d’un représentant de l’Etat, sera organisé en sections professionnelles. L’une d’entre elles sera dédiée aux professions de santé et disposera de son propre budget. Compte tenu de l'importance de la Pharmacie d'officine avec ses nombreux salariés, les financements alloués seront identiques à ceux dont nous bénéficions aujourd’hui au sein d’ACTALIANS. 

Le rattachement à l’OPCO des entreprises de proximité permettra de protéger les intérêts de la profession et ceux de ses salariés en matière de formation professionnelle. 

Enfin, la FSPF se réjouit que ce soit un pharmacien d’officine, Philippe GAERTNER, président honoraire de la FSPF, qui co-pilote cet organisme en tant que premier vice-président. Nul doute qu’il saura défendre la santé de proximité et l’ancrage de nos entreprises dans les territoires.

 

Cordialement,

Philippe BESSET

Président de la FSPF