Limitation de la vente des substituts nicotiniques

Limitation de la vente des substituts nicotiniques

Publié le 18/05/2020 par FSPF

La médiatisation d’une éventuelle action protectrice de la nicotine contre le Covid-19 fait craindre un risque de mésusage des spécialités contenant de la nicotine, avec une augmentation de leur vente en officine et par internet susceptible de priver les patients en sevrage tabagique de l’accès aux traitements nicotiniques de substitution.

Le ministère de la Santé a donc décidé de prendre des mesures afin de réserver la délivrance de ces spécialités aux patients engagés dans un processus de sevrage tabagique.

Ainsi, à compter d’aujourd’hui, et jusqu’au 10 juillet 2020 :

  • La dispensation par les pharmacies d’officine de substituts nicotiniques est limitée à un nombre de boîtes nécessaire pour un traitement d’une durée d’un mois;
  • Le nombre de boîtes dispensées doit être inscrit au dossier pharmaceutique chaque fois que cette inscription est possible, et ce, que le patient ait présenté ou non une ordonnance médicale;
  • la vente de ces spécialités par internet est suspendue.

Le ministère de la Santé vous invite, dans la mesure du possible, à vous assurer que le patient est bien inscrit dans une démarche de sevrage nicotinique, notamment à l’aide du DP ou de l’historique des ventes du patient. Votre rôle de professionnels de santé, à travers le conseil pharmaceutique que vous pourrez apporter aux patients dans le suivi de leur sevrage nicotinique, ainsi que votre rôle en tant qu’acteurs de la prévention contre le tabagisme, sont ici essentiels.

 

Confraternellement,

Philippe BESSET

Président de la FSPF