HDS, FNDP… vers une simplification de la collecte

HDS, FNDP… vers une simplification de la collecte

Publié le 16/06/2020 par FSPF

Pendant toute cette période de crise sanitaire, la FSPF et les principaux organismes assureurs de la branche de la Pharmacie d’officine ont travaillé ensemble pour trouver des solutions solidaires afin d’améliorer les droits en prévoyance et en santé des salariés placés en chômage partiel ou en arrêt de travail à cause de la Covid-19, sans hausse des cotisations. Pour en savoir plus, lire l’éditorial de Philippe DENRY, Vice-président de la FSPF, dans le Pharmacien de France en cliquant ici

Il était inconcevable pour la FSPF que les salariés et les employeurs au front pour combattre l’épidémie puissent être pénalisés. Le maintien de ces prestations sera financé par les réserves de la pharmacie d’officine qui seront désormais pilotées par les partenaires sociaux, en lien avec les deux principaux assureurs APGIS et KLESIA Prévoyance. 

Cette crise a également été l’occasion de simplifier la collecte des cotisations HDS et FNDP. Depuis 2017, l’AGPIS est l’organisme collecteur et gestionnaire exclusif du Fonds HDS et du FNDP.  Il est désormais convenu que dès le 1er juillet, la collecte de ces cotisations pourra être déléguée par l’APGIS à KLESIA Prévoyance. Leur gestion continuera en revanche d’être assurée par l’APGIS. 

Nous avons pu apaiser la gestion des régimes de santé et de prévoyance entre les assureurs et les partenaires sociaux. C’est un point positif pour le dialogue social et le fonctionnement de la branche de la Pharmacie d’officine.

 

Confraternellement,

Philippe BESSET

Président de la FSPF