La FSPF demande la réquisition des masques chirurgicaux détenus par la grande distribution

La FSPF demande la réquisition des masques chirurgicaux détenus par la grande distribution

Publié le 30/04/2020 par FSPF

Comme vous le savez, la réquisition des masques a été assouplie afin de vous donner la possibilité, depuis le 24 mars dernier, d’importer des masques chirurgicaux. Toutefois, dans un contexte de pénurie de ces masques, le ministère de la Santé vous a demandé de réserver l’ensemble des masques chirurgicaux, quelle que soit leur provenance, aux professionnels de santé. Soucieuse de la protection des soignants, la FSPF, notamment, a relayé à plusieurs reprises cette demande du Gouvernement.

Toutefois, conscients de la très forte demande en masques chirurgicaux exprimée par vos patients, et en raison de l’amélioration de la disponibilité de ces masques, les représentants de la profession ont diffusé hier un communiqué de presse commun dans lequel ils vous invitent à vendre les masques chirurgicaux que vous avez pu importer à vos patients.

Nous vous invitons à délivrer ces masques en priorité aux personnes à risque ou fragiles, après vous être préalablement assurés que les besoins des professionnels de santé de votre territoire étaient bien couverts. Ces ventes doivent s’opérer dans le respect des dispositions du code de déontologie, relatives notamment à la publicité et à la sollicitation de clientèle.

Pour mémoire, les masques issus du stock Etat doivent être distribués gratuitement aux professionnels de santé, conformément aux consignes données par le ministère de la Santé dans son dernier DGS-Urgent.

La FSPF est consciente des difficultés d’approvisionnement en masques que nombre d’entre vous ont pu rencontrer. Pour cette raison, elle a demandé aujourd’hui dans une lettre ouverte à Olivier VERAN, ministre de la Santé, de réquisitionner les masques importés massivement par la grande distribution, comme le lui permettent les dispositions relatives aux réquisitions de masques, afin que ces derniers soient remis prioritairement aux publics en ayant le plus besoin, professionnels de santé notamment.

Pour la FSPF, ces masques doivent avant tout servir à protéger les soignants et les patients à risque et non à assurer la promotion d’enseignes de la grande distribution.

Vous pouvez consulter le communiqué de presse sur le site de l’Ordre en cliquant ici.

Vous pouvez consulter la lettre ouverte adressée par la FSPF au ministre de la Santé, cliquez ici.

 

Confraternellement,

Philippe BESSET

Président de la FSPF