Fermeture des écoles : quelles solutions pour vos salariés ?

Fermeture des écoles : quelles solutions pour vos salariés ?

Publié le 02/04/2021 par FSPF

Le 31 mars, le Président de la République a annoncé la fermeture pendant trois semaines des crèches, des écoles, des collèges et des lycées, avec la mise en place d’un dispositif d’accueil dérogatoire pour les enfants « des soignants et de quelques autres professions ». 

Le ministère des Solidarités et de la Santé nous a communiqué, ce jour, les précisions suivantes : 

Quels seront les bénéficiaires de ce dispositif d’accueil dérogatoire ? 

Il sera ouvert aux enfants : 

  • des pharmaciens titulaires,
  • des pharmaciens adjoints,
  • des préparateurs en pharmacie. 

Contrairement au premier confinement, les préparateurs en pharmacie figurent bien cette fois-ci sur la liste des professionnels indispensables à la gestion de l’épidémie.

 

Faut-il que les deux parents de l’enfant soient dans l’impossibilité de le garder pour bénéficier de ce dispositif d’accueil ?

A ce jour, aucune instruction ministérielle n’impose une telle exigence. Toutefois, nous vous rendons attentifs aux adaptations locales qui pourraient être apportées au dispositif par les autorités compétentes au vu notamment des capacités d’accueil des établissements.

 

Quels seront les enfants concernés ? 

Les enfants qui pourront être accueillis dans le cadre du dispositif dérogatoire sont : 

  • les enfants inscrits en crèche,
  • les enfants scolarisés jusqu’à 16 ans (école maternelle, école élémentaire, collège et lycée).

 

Pendant combien de temps ce dispositif d’accueil dérogatoire sera-t-il mis en place ? 

Nous avons demandé au ministère des Solidarités et de la Santé que le dispositif d’accueil dérogatoire soit mis en place pendant les trois semaines de fermeture des crèches et des écoles maternelles et élémentaires, soit du mardi 6 au vendredi 23 avril inclus.

Celui-ci nous a confirmé que le dispositif d’accueil dérogatoire couvrira bien la période de trois semaines de fermeture des crèches et des écoles. Il nous a également transmis l’instruction ministérielle diffusée en avril 2020, lors du premier confinement, selon laquelle ce dispositif court pendant « la période de fermeture des établissements scolaires » et « inclut les jours de fermeture des écoles (mercredis, samedis, dimanches, vacances scolaires et jours fériés) ».

Les pharmaciens et préparateurs en pharmacie des zones B et C, dont les enfants n’étaient pas censés être en vacances sur toute la période allant du 12 au 23 avril, pourront donc faire garder leurs enfants pendant cette période.

 

Comment bénéficier du dispositif d’accueil dérogatoire ? 

Afin de ne pas rencontrer de difficultés pour faire admettre leurs enfants au sein des structures d’accueil dérogatoire, les pharmaciens (titulaires comme adjoints) pourront présenter leur carte de professionnel de santé (CPS) ou leur carte d’inscription à l’Ordre des pharmaciens. 

Pour les préparateurs en pharmacie, nous conseillons la production, soit d’un bulletin de salaire mentionnant le nom de l’officine qui les emploie, soit d’une attestation de leur employeur revêtue du cachet de l’officine.

 

Confraternellement, 

Philippe BESSET

Président de la FSPF