Effondrement de la ROSP génériques - Chronique d’une chute annoncée

Effondrement de la ROSP génériques - Chronique d’une chute annoncée

Publié le 19/04/2019 par FSPF

La CNAM a informé la FSPF que le versement de la ROSP génériques pour la substitution réalisée en 2018 débutait aujourd’hui.

La rémunération moyenne est de 5 287 euros pour une pharmacie, moins de 120 millions d’euros pour le réseau contre 167 millions l’an dernier. 

En dépit d’un investissement de tous les jours des pharmaciens, ce montant chute de 30% environ par pharmacie par rapport à l’an dernier (dernier avenant ROSP signé par la FSPF début 2017)

C’est parce qu’elle a refusé cette baisse que la FSPF n’a pas signé l’avenant ROSP génériques 2018 (versée aujourd’hui).

La FSPF a également refusé de signer l’avenant ROSP génériques pour 2019 (qui sera versée en 2020), l’assurance maladie ayant acté une baisse supplémentaire de 50 millions d’euros pour le réseau, soit encore 2 300 euros de rémunération de moins par pharmacie.

Par ailleurs, la CNAM précise que l’indicateur EZETIMIBE+SIMVASTATINE a été exclu du paiement de la ROSP 2018. Toutefois, les pharmacies ayant atteint le seuil de substitution seront en droit de percevoir la rémunération afférente. Autant dire que ce montant sera probablement invérifiable pour chacun d’entre nous…

Par rapport à la dernière ROSP génériques validée par la FSPF, les pharmaciens auront donc perdu en moyenne 4 600 euros en deux ans, 60% de baisse !

 

Cordialement,

Philippe BESSET

Président de la FSPF