Devez-vous désigner un délégué à la protection des données (DPO) ?

Devez-vous désigner un délégué à la protection des données (DPO) ?

Publié le 20/07/2018 par FSPF

Au regard des critères posés par le RGPD, le titulaire d’officine n’a pas à désigner de DPO, sauf pour les pharmacies qui exercent leurs activités à grande échelle, telles que les pharmacies de taille importante gérant par exemple, selon l’Ordre des pharmaciens, un fichier de plusieurs milliers de personnes.

Attention :

  • Le DPO doit posséder des connaissances spécialisées en matière de protection des données.
  • Le DPO ne doit pas se trouver en conflit d'intérêts avec ses autres missions.

 

Le titulaire de l'officine ne peut pas être désigné DPO de son officine.