Cas contact à l’officine : conduite à tenir

Cas contact à l’officine : conduite à tenir

Publié le 31/08/2020 par FSPF

Si l’un des membres de l’équipe officinale a été testé positif au Covid, votre CPAM a pu vous demander de cesser l’activité de toute l’équipe (cas contacts).

Consciente de l’impact économique d’une telle mesure pour les officines et de la nécessité de préserver l’accès aux médicaments de la population dans ce contexte de crise sanitaire, la FSPF a saisi le ministère de la Santé afin d’obtenir une procédure relative aux cas contacts au sein de l’officine de même nature que celle qui existe pour les établissements de santé. 

Le ministère vient de nous informer de la mise en place d’une tolérance pour les membres de l’équipe officinale en contact avec une personne testée positive, à condition qu’ils soient asymptomatiques

Le maintien en poste est alors possible sous réserve de la bonne observance des consignes ci-dessous :

  • Auto-surveillance des symptômes.
  • Test RT-PCR entre J+5  et J+7 du dernier contact (et au maximum à 7 jours du premier contact si celui-ci a persisté).
  • Mesures strictes d’hygiène et distanciation physique (port systématique du masque notamment). 

Les consignes des agents des CPAM ayant été modifiées en conséquence, celles indiquées ci-dessus sont d’ores et déjà applicables. N’hésitez pas à nous contacter si une anomalie dans leur déploiement venait à se produire.

 

Confraternellement,

Philippe BESSET

Président de la FSPF