L’Assurance maladie reconnaît des erreurs de calcul

L’Assurance maladie reconnaît des erreurs de calcul

Publié le 26/10/2017 par FSPF

En Commission paritaire nationale puis lors du Congrès national des pharmaciens qui s'est tenu le week-end dernier à Montpellier, Nicolas REVEL, directeur général de l’Assurance maladie, a confirmé l’existence d’erreurs dans le chiffrage des missions prévues par l’avenant conventionnel signé par l’Uspo l’été dernier. 

Dès le 12 juillet, à l’issue de la dernière réunion de négociations, la FSPF avait alerté l’Assurance maladie sur la surestimation de l’enveloppe attribuée aux nouvelles missions. 

Nos craintes étaient donc justes : en l'état, le montant alloué à ces missions n’est pas de 65 millions mais bien de 26,9 millions d’euros au terme de la convention. 

Nicolas REVEL a proposé d’apporter un correctif en doublant, ni plus ni moins, le nombre des bilans de médications à effectuer par les pharmaciens. Avant même la mise en place de l’avenant, l’enveloppe des 280 millions d’euros (215 millions pour le transfert de marge + 65 millions pour les nouvelles missions)… c’est déjà de l’histoire ancienne ! 

Si les estimations précédentes sur les bilans de médication étaient déjà très optimistes, les nouvelles sont totalement irréalistes.

 

Cordialement, 

Philippe GAERTNER

Président