Après les masques, les vaccins !

Après les masques, les vaccins !

Publié le 12/02/2021 par FSPF

Une communication du ministère de la santé datée du 12 février détaille le dispositif imaginé par les autorités sanitaires pour la mise à disposition en ville du vaccin anti-Covid produit par le laboratoire AstraZeneca. 

Il s’agit ni plus ni moins que d’une nouvelle usine à gaz, aussi bien pour les pharmaciens que pour les médecins. La FSPF, opposée à la rémunération proposée par la CNAM, a également demandé un arbitrage au Ministre. Ce dispositif, trop complexe, risque, hélas, de briser l’élan nécessaire à la vaccination contre la Covid-19. Les pharmaciens distribueront, par professionnalisme et soucis de la santé des patients, les vaccins dans tous les territoires, mais bon nombre de médecins, même les plus motivés, jetteront l’éponge face à ces nouvelles contraintes administratives. Et que dire des patients confrontés à un dispositif illisible ! 

Dans le même temps, le ministre de la Santé n’a toujours pas signé l’arrêté autorisant les pharmaciens à prescrire et administrer ce vaccin, alors que la Haute Autorité de santé (HAS) le recommande depuis le 2 février. Les pharmaciens, qui sont parfaitement à même de prioriser les patients cibles, sont prêts à vacciner pour mettre fin à cette pandémie qui paralyse la vie des Français. 

Le Gouvernement rejoue le scenario de la gestion catastrophique des masques. Cette stratégie ne permettra malheureusement pas à tous les Français qui le souhaitent d’être vaccinés d’ici à la fin de l’été. Stop aux mesures incompréhensibles et contre-productives !

 

Bien confraternellement,

Philippe BESSET

Président de la FSPF