a la une

philippegaertner

L'éspoir malgré tout
A l’orée d’une rentrée qui s’annonce bienchargée avec, entre autres, la mise en place des entretiens  sur l’asthme et les habituelles tractations avant la loi de financement de la sécurité sociale pour 2015, je voulais relever quelques signaux – faibles, certes, mais bien réels – qui doivent inciter les pharmaciens à espérer. Vous avez, pour la grande majorité d’entre vous, reçu la simulation de la nouvelle rémunération que vous a envoyée IMS à la demande de la FSPF. L’occasion pour tous de se rendre compte des conséquences positives de la mise en place des honoraires, malgré les campagnes de dénigrement dont cette réforme a fait l’objet depuis des mois.

lire la suite

fil'actu

23/07 10:58 Auditionné par les sénateurs de la commission des Affaires économiques le 15 juillet dernier, le ministre de l'Economie Arnaud Montebourg a notamment déclaré que "les propositions de l'Inspection générale des finances (IGF) sont peut-être aveugles, peut-être pertinentes (...). Cette dernière option [l'ouverture à la concurrence, NDLR] n'est pas toujours la meilleure - le débat se pose pour les pharmacies, et la concurrence par les supermarchés."
23/07 10:50 Marisol Touraine a signé mardi 22 juillet la nouvelle convention d'objectif et de gestion (COG) du régime minier. Dans son discours, elle s'engage "à réfléchir à une ouverture raisonnée des pharmacies minières aux assurés d’autres régimes. Cette ouverture pourrait s’organiser dans des circonstances très précises, caractérisées par une absence d’offre locale ou une densité insuffisante selon les règles d’installation des officines."
18/07 11:27 Les parlementaires n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur le projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale (PLFRSS) pour 2014. Après le rejet du texte par le Sénat mercredi et l'échec de la commission mixte paritaire  hier, le PLFRSS sera de nouveau discuté en séance publique à l'Assemblée nationale lundi après-midi, dans sa version adoptée en première lecture par les députés le 8 juillet.
18/07 11:14 Marisol Touraine a annoncé mercredi soir sur la chaîne de télévision Guadeloupe 1ère que les médicaments antalgiques prescrits aux malades du chikungunya seront désormais pris en charge à 100% par l'assurance maladie. Cette mesure durera "le temps de l'épidémie", a précisé la ministre des Affaires sociales et de la Santé.
17/07 11:23 La Cour des comptes préconise dans un rapport publié hier "un pilotage national plus intégré permettant à l'Etat de valider les orientations stratégiques" des conventions entre l'assurance maladie et les professions de santé. Aucune des recommandations ne vise spécifiquement les pharmaciens, mais les magistrats relèvent toutefois que la nouvelle convention conclue en 2012 "n'a pas permis, en l'état, d'améliorer l'efficience du réseau des officines".
16/07 12:42 Le chiffre d'affaire hors taxes de l'industrie pharmaceutique française a augmenté de plus de 1% en 2013, selon le bilan économique annuel publié aujourd'hui par Les entreprises du médicament (Leem). Les exportations ont progressé de 4%, tandis que les ventes domestiques ont diminué de près de 1,7% en raison du net recul du secteur officinal (-2,4%). Les ventes à l'export génèrent quasiment la moitié des revenus des laboratoires, qui dépassent 53 milliards d'euros.
15/07 10:45 L'Inspection générale des finances (IGF) préconise de lever le monopole officinal sur la vente de médicaments à prescription médicale facultative, révèlent aujourd'hui Les Echos. Le rapport sur les professions réglementées commandé fin 2012 propose par ailleurs de supprimer le numerus clausus des pharmaciens et de les « payer pour partie au forfait au titre des missions de service public et de conseil qu'ils peuvent effectuer auprès de leurs clients, notamment en milieu rural ».
11/07 16:28 Le gouvernement envisage d'abolir la prise en charge financière systématique du développement professionnel continu (DPC), selon un projet de décret soumis à concertation. Alors qu'actuellement les programmes de formation « sont pris en charge » par l'organisme gestionnaire du DPC, le texte proposé prévoit que celui-ci « concourt aux financements » pour tous les professionnels de santé et plus seulement pour les libéraux.
11/07 12:48 Le ministre de l'Économie a annoncé hier dans un discours que le projet de loi « de croissance et de pouvoir d'achat » qu'il présentera à la rentrée comprendra « une trentaine de mesures destinées à mettre fin aux monoples, ou à les corriger et les réformer ». Arnaud Montebourg a évoqué « certaines professions de santé » parmi les secteurs où « une baisse des prix des services est nécessaire », sans préciser lesquelles.
10/07 12:47 L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a délivré 600 autorisations de mise sur le marché (AMM) en 2013, dont 503 pour des génériques, d'après son dernier rapport d'activité annuel publié aujourd'hui. Ce nombre est en nette diminution par rapport à 2012 car « le marché français est saturé ». En revanche, le nombre de déclarations de ruptures ou risques de rupture de stock a été multiplié par quatre en deux ans. L'agence a géré 453 dossiers de ce type en 2013.
10/07 12:15 Les moyens financiers du ministère des Affaires sociales et de la Santé augmenteront de 1,3 % en 2015 et de 4,5 % d'ici 2017, selon le budget triennal présenté hier par le gouvernement. Les crédits hors pensions passeront de 14,9 à 15,1 milliards d'euros l'an prochain, puis 15,4 milliards en 2016 et 15,6 milliards en 2017. Par ailleurs, les effectifs du ministère seront réduits de 150 postes équivalents temps plein en 2015.
09/07 17:02 La Commission européenne a annoncé aujourd'hui dans un communiqué avoir infligé des amendes à Servier et à cinq génériqueurs, pour un montant total de près de 428 millions d'euros. Les laboratoires incriminés sont accusés d'avoir retardé l'entrée sur le marché de génériques de l'antihypertenseur Coversyl (périndopril), « au détriment des budgets publics et des patients et en violation des règles de l’Union européenne en matière de concurrence ».
08/07 16:45 L'Assemblée nationale a adopté le projet de loi de financement rectificative de la Sécurité sociale pour 2014, qui inclut notamment une réduction des cotisations patronales sur les bas salaires et un abattement sur la contribution sociale de solidarité des sociétés (C3S). Le texte sera débattu au Sénat la semaine prochaine.
08/07 14:40 La liste des médicaments en accès libre à l'officine a de nouveau été modifiée par une décision publiée ce matin au Journal officiel. Dix produits à prescription médicale facultative ont été ajoutés, dont Transipeglib (macrogol), Doli état grippal et Humexlib état grippal (paracétamol-vitamine C-phéniramine). Le nombre de spécialités pouvant être présentées devant le comptoir est ainsi porté à 416.
04/07 11:10 Comme nous l'annoncions il y a quelques semaines, un Collège de la pharmacie d'officine et de la pharmacie hospitalière (CPOPH) a été créé pour réunir les trois composantes de la pharmacie d'officine et hospitalière auprès de la Haute Autorité de santé (HAS), ont annoncé ses fondateurs, parmi lesquels tous les syndicats de titulaires (FSPF, Uspo, UNPF).

La nouvelle rémunération des pharmaciens


Votre revue

Les dernières circulaires


1 Tableau de bord économique, du 21/01
2 La FSPF dit non aux médicaments par correspondance, du 17/01
3 Salaires en officine, du 11/01
4
Vignettes orange : Liste des taux de prise en charge par les AMC conventionnées, du 31/12
5
Elections aux URPS : la FSPF obtient la majorité des voix dans 19 régions, du 22/12

FSPF

une essai

philippegaertnerCommuniqué de presse de juillet :

Retourner à l'essentiel


L' attente fut longue mais fructueuse... Après une lecture attentive, le rapport de l’Igas rate de peu le sans faute. Je mets évidemment de côté les trois cartons rouges que la Fédération a déjà décernés au texte : comment penser que le capital pourrait être ouvert, même de façon expérimentale, aux non-pharmaciens ? Il suffit de jeter un oeil à la situation de nos confrères biologistes pour se rendre compte que l’expérimentation a déjà été menée... et qu’elle a échoué. Quant à l’assertion selon laquelle seules les officines de plus de 1,5 million d’euros de chiffre d’affaires seraient dignes d’être viabilisées, elle frise le non-sens. Je ne reviendrai pas sur le point concernant la vente de médicaments sur Internet, les inspecteurs ayant honnêtement fait état de différences d’approche entre eux. Pour le reste, la FSPF accueille ce texte avec envie. L’envie que nombre de ces propositions ne restent pas lettre morte. La plus symbolique et la plus ambitieuse d’entre elles étant la conversion de la profession à l’honoraire. J’écris « conversion » parce que, pour tous les pharmaciens, il s’agit bien d’un changement de mentalité, plus que d’une simple opération mathématique.

Lire la suite : une essai

 
philippegaertner

L'éspoir malgré tout
A l’orée d’une rentrée qui s’annonce bienchargée avec, entre autres, la mise en place des entretiens  sur l’asthme et les habituelles tractations avant la loi de financement de la sécurité sociale pour 2015, je voulais relever quelques signaux – faibles, certes, mais bien réels – qui doivent inciter les pharmaciens à espérer. Vous avez, pour la grande majorité d’entre vous, reçu la simulation de la nouvelle rémunération que vous a envoyée IMS à la demande de la FSPF. L’occasion pour tous de se rendre compte des conséquences positives de la mise en place des honoraires, malgré les campagnes de dénigrement dont cette réforme a fait l’objet depuis des mois.

Lire la suite : à la une